Prix des Cordées, Paris, 2013

J’ai eu la joie, il y a quelques semaines, d’assister à une remise de prix particulièrement touchante, tant y était manifeste le plaisir de chacun de figurer dans le palmarès de ce concours qui représente l’une des actions-phare des Cordées.

Les Cordées, communauté branchée de l’APF telles qu’elles se définissent elles-mêmes, c’est un groupe, un réseau, un lien créé entre chacun et tous les autres par le biais de courriers, d’abord postaux et maintenant électroniques, afin que l’échange naisse et perdure entre membres de l’APF. Le concours d’écriture annuel organisé par les Cordées comporte d’ailleurs, entre autres nombreuses catégories, une catégorie « objet postal », qui récompense une enveloppe, un courrier, quel qu’il soit du moment que la Poste l’accepte, et il s’échange apparemment de cette façon de bien belles enveloppes chaque année.

Le concours est ouvert à tous, membres ou non de l’APF, et la cérémonie de remise des prix avait lieu dans l’un des salons de la très belle Mairie du XIIIe, à Paris. J’ai eu le plaisir d’y retrouver un ami d’écriture, et d’y rencontrer une autre, ainsi que d’échanger avec lauréats et membres du jury et de l’association.

Ma nouvelle La statue de la liberté a obtenu le 3eme Prix du Chat perché (décidément l’ombre d’Aymé plane sur mes écrits !), quelque part, peut-être, symbole de la liberté qu’il suffit parfois de désirer assez fort dans sa tête…

Merci aux Cordées, et à l’APF, pour cette belle matinée en leur compagnie, et bonne lecture !

Prix des cordées

Ce contenu a été publié dans Concours, Manifestation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Prix des Cordées, Paris, 2013

  1. fabeli dit :

    Félicitations pour cette nouvelle récompense, plaisir amplifié par la bonne action!

  2. Martine dit :

    Alors bravo pour ce nouveau prix, Emmanuelle!
    Et quelle superbe initiative! J’applaudis

  3. Vieufou dit :

    Félicitations ! une cord(é)e de plus à ton arc ! et pour une bonne cause !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *