Au revoir et merci !

Il est des choses qu’il faut admettre dans la vie (oui, je sais, je commence très fort (allez savoir comment je vais finir (moi même à ce stade je l’ignore encore))) : on ne fait rien de bien sans du TEMPS.

Ah, ce fameux temps après lequel je cours, jour après jour, depuis des années maintenant ! – plus exactement depuis que j’écris, et voilà le paradoxe suprême de l’écrivant (rien à faire, écrivain(e) je ne l’assume pas) : manquer de temps pour écrire et prendre (perdre ?) le temps pour le dire ! (par écrit, de surcroît)

Me voici donc contrainte à faire ici une sorte d’adieux, qui ne seront que relatifs ; je ne pense plus alimenter ce blog d’articles réguliers, dont je mesurais le peu d’intérêt parfois et qui n’avaient pour autre but que de compiler les bonnes nouvelles liées aux miennes (de nouvelles) – succès à des concours, publications en antho ou en recueils et parfois, sortie d’un petit bouquin de moi toute seule (plus rare, mais chère à ma plume (scoop : la prochaine est annoncée pour décembre !))

Quoi qu’il en soit, j’ai la lucidité de savoir qu’au vu de mes stats, la raréfaction de mes articles ne bouleversera pas la blogosphère, ni ne raréfiera les lecteurs qui me font l’amitié de me suivre… Ceux-là savent toujours où me (re)trouver, en particulier sur le Grand Méchant Facebook que tout le monde vilipende mais auquel tout le monde est accro ! Je continuerai par ailleurs d’alimenter ma page « Prix et concours », juste histoire de rester à jour et surtout, pour moi, de me garder la possibilité d’y jeter un œil les jours (360 dans l’année environ) de manque de confiance en moi…

J’ai de beaux projets en vue et cela suffira à mon bonheur de gratte-papier : un recueil en décembre, la réédition d’un récit généalogico-historico-biographique en 2015, la découverte en octobre du recueil édité par le Cherche-Midi dans laquelle figurera l’une de mes nouvelles, et puis ce « gros truc » que je vais tenter de terminer cet été – un OLNI dont j’ignore l’accueil qu’il pourra recevoir mais qui me tient à cœur.

Mais surtout et dans l’immédiat (ou presque), en février prochain, ma participation au jury du 1er Concours de Nouvelles Humoristiques organisé à Mery-sur-Oise par ma talentueuse et adorable amie Elodie Torrente : siéger entre Jaenada et Bartelt était un rêve que je n’aurais jamais cru possible, et qui va devenir réalité ! Peut-être romprai-je alors mon silence bloguesque pour raconter ici ces moments que j’anticipe inoubliables…

Voilà donc le moment de vous dire au revoir, et de remercier ceux de mes lecteurs qui m’avaient suivie jusqu’ici depuis mon ancien blog (que je regretterais presque malgré son exiguïté – un palais n’est pas forcément plus chaleureux qu’une bicoque, CQFD)

À bientôt sur FB, ou dans la vraie vie (mais oui ça existe encore – et c’est assez chouette, sisi ;-)) !

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>