Lire en janvier…

… même si février touche à sa fin ! Je n’avais pas mes devoirs mensuels, mais je me rattrape : voici le texte rassemblant les titres de mes toute premières lectures de 2014 – celles de janvier, donc :-)

 À la base :

Le village évanoui (Bernard Quiriny) / Les petits contretemps (Gaëlle Héaulme) / La petite cloche au son grêle (Paul Vacca) / Les milliards de dollars de Léon Robillard (Vincent Malone) / En finir avec Eddy Bellegueule (Edouard Louis) / Chroniques de Jerusalem (Guy Delisle) / Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi (Mathias Malzieu) /Rome en un jour (Maria Pourchet)

… ce qui donne :

Je n’entendrai plus jamais la petite cloche au son grêle qui annonçait ton retour, les soirs de lune noire sur le village évanoui. Malgré les petits contretemps qui s’étaient succédé, les derniers jours après la publication de tes chroniques de Jerusalem, tu avais gardé espoir : on ne fait pas Rome en un jour et tu saurais patienter.
Et puis, un matin, tu m’as déclaré : « Cela suffit. Il faut en finir avec Eddy Bellegueule. Et tant pis pour les milliards de dollars de Léon Robillard. » Tu ne m’avais jamais parlé de tes contacts avec ce monde de truands, mais ce jour-là, tu m’as tout raconté. Ils te menaçaient, tu n’avais plus le choix. Tu allais parler.
Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi, je sais que certains combats sont perdus d’avance. J’ai décroché la petite cloche : comme toi, elle s’est tue, à jamais.

Ce contenu a été publié dans Lectures, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>